Ouverture de la Fédération Française du Commerce Phygital

La Fédération Française du Commerce Phygital s'annonce avec un hackathon!

On pourrait vous l’expliquer dans toutes les langues, le phygital apparaît aujourd’hui comme un gros mot, le monstre difforme d’un mauvais film de série B avec Pamela, la blonde aux yeux bleus perdue dans le parc protégé à côté de chez elle, un mot qui sort plutôt des bouches de ceux qui veulent prononcer omnicanal de manière différente, ou qui ont décidé d’ouvrir une boutique physique après avoir fait le buzz sur internet. Si vous pensiez de cette manière, on ne vous en veut pas, mais vous êtes passé à côté du sens premier du Phygital d’au moins 100 kilomètres ! D’ailleurs, c’est quoi le phygital pour vous? ça vous inspire? est-ce que tout cela n’est pas encore une vulgarisation pour dire des choses compliquées ?

Pour répondre à toutes ces questions et toutes celles qui apparaîtront dans les années à venir, nous avons décidé d’ouvrir une toute petite association, avec des convictions simples, des grands noms en signature de bas de page, et surtout, d’énormes envies de donner du sens à ce mot qui nous tient tant à cœur.

Un Hackathon à faire griller les cellules grises !

Pas de discours solennel ou de slogan d’avenir ; la Fédération Française du Commerce Phygital s’est annoncée en grande pompe, organisant un hackathon en compagnie d’une quinzaine d’apprenants d’une « école de e-commerce » sur le thème du Pusheeze, la petite pépite de chez Improveeze dont nous vous re-parlerons très bientôt. Pour valider les propositions des jeunes mis à l’honneur ce jour-là, l’association a fait appel à un jury de qualité composé de Diamart Consulting, cabinet indépendant reconnu pour sa passion du commerce, King-jouet, dont son intérêt pour le Phygital n’est aujourd’hui plus à prouver, et Improveeze, qui offre pour l’occasion ses locaux, son projet, et surtout, la prise en charge des pizzas pour le repas du midi !

Petite signature, grande valeur

C’est avec Stéphane Marthe, le directeur digital de King-jouet, Mélissa Mabire, spécialiste de la transformation phygitale et fondatrice de Chrysalides, ainsi que Mélanie Aubergier et Maxence Dislaire, les piliers d’Improveeze, que s’est déroulée en catimini la signature de la Fédération Française du Commerce Phygital. 

En petit comité, certes, mais pour de grandes et belles intentions : apporter un sens propre, unique et à notre façon au mot PHYGITAL, un combat de tous les jours pour une passion commune qui a animé ce jour l’ensemble des personnes présentes pour l’occasion. C’est parce que nous aimons ce mot que nous le considérons comme l’avenir du magasin connecté, animant à lui seul les réflexions sur les changements à venir de nos boutiques préférées. Nous créons cette association pour apporter la lisibilité et la pratique que le phygital mérite, afin qu’il puisse s’épanouir durablement. 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*